loader

Mal de dents: Les meilleurs remèdes pour soulager les maux de dents

Lorsque vous souffrez d’un mal de dents, il est crucial de consulter un dentiste dans les plus brefs délais. En attendant d’obtenir votre rendez-vous, les 15 remèdes et traitements naturels suivants pourront vous aider à mieux contrer et soulager vos maux de dents.

1. L’huile essentielle de girofle pour soulager le mal de dents

L’huile essentielle de girofle contribue à neutraliser la douleur dentaire. Tamponnez la dent douloureuse avec un peu d’huile essentielle de girofle. Au contact, vous pourriez ressentir un léger picotement. Si le picotement est trop vif, rajoutez un peu d’huile végétale afin de diluer l’huile essentielle de girofle et appliquez la solution de nouveau sur la dent.

L’huile de girofle possède de remarquables propriétés antibactériennes, en plus d’engourdir la douleur, d’où sa popularité pour soigner les maux de dents. C’est qu’elle renferme de l’eugénol, substance qui agit comme anesthésique local. Plusieurs recherches ont été menées sur l’efficacité de l’huile de girofle comme anesthésique local. Dans le cadre d’une récente étude scientifique du British Association of Oral and Maxillofacial Surgeonsl’eugénol que l’on retrouve notamment dans l’huile de girofle s’est avéré efficace pour apaiser la douleur dentaire. Une mise en garde s’impose toutefois: l’huile essentielle de girofle peut causer de l’irritation chez certaines personnes. L’huile de girofle est également toxique si on l’avale en grande quantité.

2. Clous de girofle entiers

Afin d’apaiser le mal de dents et à défaut d’avoir de l’huile essentielle de girofle sous la main, mettez quelques clous de girofle dans votre bouche, laissez-les se ramollir au contact de votre salive et écrasez-les délicatement entre vos molaires afin d’en libérer l’huile essentielle. Laissez agir sur la dent douloureuse pendant au moins une demi-heure.

3. La pâte de gingembre et de piment de Cayenne pour apaiser un mal de dents

Vous pouvez également préparer une pâte composée de gingembre en poudre et de piment de Cayenne. Mélangez ces deux ingrédients avec un peu d’eau, imbibez de cette pâte un petit tampon d’ouate que vous déposerez ensuite sur la dent douloureuse. Vous pouvez aussi utiliser chacune de ces épices individuellement: elles agissent toutes deux contre la douleur liée aux maux de dents. Évitez toutefois le contact direct avec la gencive, ce qui pourrait l’irriter davantage.

4. Infusion de myrrhe

Rincez-vous la bouche avec une infusion de myrrhe pour apaiser la douleur dentaire. Cette plante astringente soulage l’inflammation en plus de détruire les bactéries. Faites mijoter une cuillerée à thé de poudre de myrrhe dans deux tasses d’eau pendant 30 minutes. Passez et laissez refroidir. Diluez une cuillerée à thé de la solution dans une demi-tasse d’eau et, cinq ou six fois par jour, rincez-vous la bouche avec cette préparation.

5. Infusion de menthe poivrée pour engourdir la douleur liée au mal de dents

En plus d’être agréable au goût, l’infusion de menthe poivrée aide à apaiser la douleur. Infusez une cuillerée à thé de feuilles séchées dans une tasse d’eau bouillante pendant 20 minutes. Laissez refroidir, puis rincez en agitant l’infusion dans votre bouche avant de la recracher ou de l’avaler. Répétez ce traitement autant de fois que nécessaire avant votre rendez-vous chez le dentiste.

6. Solution d’eau oxygénée à 3%

Pour détruire les bactéries et atténuer la douleur dentaire, rincez-vous la bouche avec une solution d’eau oxygénée à 3%. Ce traitement pourrait vous soulager temporairement si votre mal de dents s’accompagne de fièvre et d’un mauvais goût dans la bouche, deux symptômes qui pourraient indiquer une infection. Toutefois, comme tous les autres remèdes, il ne s’agit que d’une mesure provisoire en attendant de voir le dentiste. Prenez garde à ne pas avaler la solution: recrachez-la et rincez-vous la bouche à quelques reprises avec de l’eau plate.

7. Eau salée

Diluez une cuillerée à thé de sel dans un verre d’eau tiède et rincez-vous la bouche pendant 30 secondes avec cette solution salée avant de la recracher. L’eau salée agit comme désinfectant sur la région de la dent malade et fait sortir une partie du liquide qui cause l’enflure. Répétez le traitement aussi souvent que nécessaire pour soulager les maux de dents en attendant votre rendez-vous avec le dentiste.

8. Des glaçons pour apaiser la douleur

Pour engourdir le nerf atteint, enfermez un glaçon dans une pellicule de plastique que vous envelopperez dans un linge peu épais, et appliquez sur la dent malade une quinzaine de minutes. Vous pouvez aussi appliquer le glaçon sur votre joue à l’endroit de la douleur. Veillez à ce que la glace elle-même ne soit pas en contact avec la gencive et à ne jamais vous arrêter dans votre mouvement continu, car cela risquerait de provoquer un refroidissement trop vif, engendrant ainsi inconfort ou douleur.

9. Thé noir

Vous pouvez également appliquer sur la dent malade un sachet de thé noir détrempé. Les tannins astringents du thé noir pourraient contribuer à soulager l’enflure et la douleur.

10. Dentifrice naturel pour dents sensibles

Utilisez un dentifrice naturel pour dents sensibles. Ce genre de produit est particulièrement efficace pour les personnes dont les gencives se rétractent; il soulage la douleur causée par le contact d’aliments chauds ou froids avec la racine. La récession des gencives a pour effet d’exposer la dentine, partie de la dent se trouvant sous l’émail et qui est particulièrement sensible.

11. Brosse à dents à soies souples

Utilisez une brosse à soies souples; vous contribuerez ainsi à préserver le tissu de vos gencives et à freiner le processus de récession. Vous pourrez ainsi nettoyer votre bouche sans endommager vos dents ni vos gencives.

12. L’accupression pour soulager la douleur liée au mal de dents

En libérant des endorphines, hormones du bien-être, l’accupression peut aider à soulager la douleur liée aux maux de dents. Avec le pouce, appuyez sur le point situé à la base du pouce et de l’index de votre autre main. Maintenez la pression pendant deux minutes. Attention: cet exercice ne doit pas être pratiqué par les femmes enceintes.

13. Aliments froids: pain au lait et bananes congelés

Les aliments froids peuvent également aider à soulager les douleurs gingivales. Coupez un pain au lait ou une banane, puis mettez les morceaux dans une poche en plastique et placez celle-ci au congélateur. À chaque signe d’inconfort, prenez un morceau de pain au lait ou de banane congelé à mâchouiller. En plus de l’anesthésie temporaire produite par le froid, le contact des ces aliments sur la gencive crée un léger massage pouvant aider à mieux apaiser la douleur dentaire. 

14. Huile essentielle de camomille pour calmer le mal de dents

Deux fois par jour, versez une ou deux gouttes d’huile de camomille sur un coton et tamponnez la gencive. Cette huile de couleur bleue a un effet apaisant sur la peau et les muqueuses irritées à proximité des dents.

15. Attention aux aliments et boissons acides

Évitez les aliments acides si ceux-ci engendrent des maux de dents à chaque fois que vous vous mettez à table. Les aliments et les breuvages acides peuvent contribuer à l’érosion et à la sensibilité des dents. Parmi la liste des aliments acides à consommer avec modération, mentionnons notamment les sodas, les jus d’agrumes et le vin.

De l’importance de consulter rapidement un dentiste

Quelle que soit l’intensité de votre mal de dents, votre douleur sera de courte durée si vous consultez promptement un dentiste. Vous éviterez ainsi le risque d’infection.

Si vous ne pouvez obtenir un rendez-vous rapidement, demandez entre temps au pharmacien de vous recommander un gel anesthésiant local. Toutefois, comme pour tout anesthésiant local, ces gels doivent être utilisés avec parcimonie, car ils ne font pas qu’endormir les gencives. En cas d’usage excessif, ils peuvent également inhiber le réflexe de haut-le-cœur. Ce faisant, lors de la prise de nourriture, des aliments risquent de pénétrer dans les voies aériennes sans que rien ne les arrête. Vous pouvez aussi prendre de l’aspirine ou de l’acétaminophène (Tylénol), suivant les conseils du pharmacien.

Principales sources du mal de dents et de la sensibilité dentaire

1. Le mal de dents et la carie dentaire

Le mal de dents est souvent causé par une carie provoquant une douleur localisée. Le mal de dents que vous ressentez pourrait ainsi résulter de l’action des bactéries présentes dans la bouche et qui se nourrissent de sucre et de féculents, aliments adhérant aux dents et aux gencives. Les bactéries produisent des acides qui endommagent les dents. Si ce dommage atteint un nerf, c’est la rage de dents assurée.

La carie dentaire peut également provenir de problèmes internes : déminéralisation, ménopause, mauvais état général ou stress. Lors du premier stade de la carie dentaire, une douleur est ressentie lorsque la dent est en contact avec du sucre, du froid, du chaud, des aliments acides ou encore lors d’une pression exercée sur la dent. Toutefois, si la pulpe de la dent est atteinte, la douleur devient alors continue et pulsatile, c’est-à-dire qu’elle suit les battements des vaisseaux sanguins.

2. Ulcère buccal près des dents ou sur les gencives

La perception d’un mal de dents peut aussi être engendrée par un ulcère buccal, petite lésion douloureuse assez ronde, blanche avec ou sans fond crème, délimitée par un liseré rouge.

3. Gingivite

En cas de gingivite, vos gencives deviennent rouges ou pâles, fragiles et gonflées. Vous éprouvez une sensation de douleur, accrue par le mouvement de la langue ou du pharynx.

4. Parodontite

La parodontite possède les mêmes symptômes que la gingivite. Vous pourrez également subir un déchaussement de la dent saine avec une régression de l’os alvéolaire.

5. Le froid ou la chaleur vous donne mal aux dents ?

Est-ce que la seule idée de mordre dans un cornet de crème glacée vous fait mal? Ou encore de prendre une cuillerée de soupe chaude? Les terminaisons nerveuses exposées chez ceux qui ont les dents sensibles sont stimulées par les changements brusques de température ou par des aliments sucrés. Même respirer de l’air froid peut causer des élancements. Pouvez-vous boire de l’eau froide contenant des cubes de glace ? Si la réponse est non, vous pourriez souffrir d’un problème de sensibilité dentaire. Parlez-en à votre dentiste. 

Il est vrai que vous pouvez souffrir de douleurs dentaires pour des raisons autres que des problèmes de dentine. Et même un travail dentaire normal peut produire de la sensibilité dentaire passagère. Le mal de dents peut également résulter d’une obturation qui s’est détachée, d’une fissure dans une dent, ou d’une sinusite. Toute infection touchant la racine causera inévitablement de la douleur.

6. Gencives fuyantes 

Normalement, la gencive recouvre la racine de la dent.  Dans la plupart des cas de sensibilité dentaire, la douleur provient d’une dentine exposée par suite d’une usure du cément, soit la couche externe de la racine dentaire ou partie inférieure de la dent.

7. Gencives rétractées

Si les gencives se sont rétractées, une certaine partie de la racine peut être exposée, entraînant l’usure du cément. La rétractation des gencives se produit peu à peu, mais elle peut être aggravée par une maladie des gencives. Si vous pouvez vous-même remarquer certains signes dans le miroir, par exemple vos dents paraissent plus longues et montrent une petite encoche à la limite des gencives, votre dentiste sera en mesure de le confirmer en examinant votre bouche

8. Un brossage de dents trop vigoureux 

Si vous exercez un mouvement énergique de va-et-vient sur vos dents ou si votre brosse à dentsest dure, il ne fait pas de doute que vous usez la partie externe de vos dents. Vous risquez ainsi d’endommager autant l’émail qui recouvre la couronne des dents que le cément qui en recouvre les racines.

Pour savoir si vous risquez d’endommager vos dents en les brossant, vous pouvez faire évaluer votre technique par votre dentiste ou votre hygiéniste dentaire. Brossez-les devant ces derniers, et montrez-leur exactement ce que vous faites le matin ou le soir. 

9. Une alimentation trop acide

Tel qu’expliqué ci-haut, les revêtements externes de vos dents peuvent aussi être attaqués par l’acidité de certains aliments et de certaines boissons. Faites l’effort d’en consommer moins et buvez les boissons acides avec une paille pour réduire leurs contacts avec les dents. Bref, évitez tous les aliments qui vous endommagent les dents.

10. Le blanchiment de dents peut également causer une douleur dentaire

Vous vous blanchissez les dents avec un produit que vous avez obtenu chez votre dentiste. Vous êtes capable d’en endurer, mais diable : cette fois-ci, vous avez vraiment mal. Certaines personnes trouvent que les pâtes dentifrices pour dents sensibles les aident. Cela dit, il est possible que vous placiez mal votre gouttière, que celle-ci n’ait pas été bien fabriquée, ou que vous mettiez une trop grande quantité d’agents de blanchiment. Consultez votre dentiste qui saura identifier la source et corriger le problème. 

11. Une molaire qui élance

Essayez de soulager la douleur, puis demandez l’aide de votre dentiste. Rincez-vous la bouche à l’eau tiède et utilisez délicatement de la soie dentaire au cas où un débris alimentaire se serait coincé entre les dents.  Ne frottez pas vos gencives avec de l’aspirine ou un autre analgésique : cela peut brûler les tissus. Voyez votre dentiste sans tarder. La douleur est un signal d’alarme, surtout quand elle est vive et subite. Autre cause possible : une infection.

12. Douleurs liées aux dents de sagesse ou à la région avoisinante

Vos dents de sagesse ou la région entourant une dent de sagesse font mal. La douleur et l’inflammation peuvent signaler la présence d’une infection locale qui doit être traitée sans retard. Gardez la région aussi propre que possible ; atténuez la douleur en vous rinçant la bouche avec de l’eau salée chaude. Appelez votre dentiste et demandez un rendez-vous dans les plus brefs délais afin d’identifier la source et la cause de vos douleurs liées à vos dents de sagesse ou à la région avoisinante afin de déterminer les étapes à prendre. 

13. Grincement de dents

Si vous vous réveillez souvent avec un mal de tête latent ou un mal de mâchoire, vous pourriez gaspiller souffrir du grincement de dents. Grincer des dents pendant de longues périodes peut contribuer par l’usure à les rendre sensibles. Heureusement, il y a une solution toute simple à ce problème: votre dentiste pourrait installer un appareil buccal pour protéger vos dents durant votre sommeil. 

14. Une mauvaise hygiène dentaire peut causer un mal de dents

Brossez-vous les dents et utilisez de la soie dentaire tous les jours et allez régulièrement chez le dentiste. Une bonne hygiène buccale est essentielle afin de prévenir la carie, d’empêcher les gencives de se rétracter, de causer de la sensibilité dentaire et les maux de dents.  

Conseils pour mieux prévenir la carie dentaire et le mal de dents

– Brossez-vous soigneusement les dents après chaque repas et utilisez la soie dentaire.